Tripoli

Tripoli, arabe Ṭarābulus, en entier Ṭarābulus al-Gharb (« La Tripoli occidentale »), capitale de la Libye. Située au nord-ouest de la Libye, le long de la côte méditerranéenne, elle est la plus grande ville du pays et son principal port maritime.

Tripoli, Libye
Tripoli, Libye

Tripoli, Libye.

© Danie Nel/.com

Une femme avec une coiffe et un costume de plumes aux couleurs vives, lors d'un défilé de carnaval à Rio de Janeiro. Carnaval de Rio. Carnaval du Brésil.
Quiz Britannica
Villes du monde
Obelisques, gratte-ciels et carnavals ne sont que quelques-uns des éléments qui rendent ces villes célèbres. Testez vos connaissances sur les grandes villes et leurs caractéristiques.

La ville était connue sous le nom d’Oea dans l’Antiquité et était l’une des villes originales (avec Sabratha et Leptis Magna) qui formaient la Tripolis africaine, ou Tripolitaine. Occupant un promontoire rocheux surplombant la mer et située au sud de la Sicile, la ville a été fondée par les Phéniciens, puis contrôlée par les Romains (de 146 av. J.-C. à environ 450 av. J.-C.), les Vandales (Ve siècle) et les Byzantins (VIe siècle). Pendant les invasions des Vandales, les murs des villes de Sabratha et Leptis Magna ont été détruits, ce qui a entraîné la croissance de Tripoli, qui était auparavant la moins importante des trois villes. En 645, la ville tomba aux mains des musulmans arabes dirigés par ʿAmr ibn al-ʿĀṣ, et elle resta par la suite sous contrôle arabe (sauf de 1146 à 1158, où elle fut prise par les Normands de Sicile). Elle fut prise d’assaut par les Espagnols en 1510 et fut conquise par les Turcs en 1551, après quoi elle devint une capitale coloniale de l’Empire ottoman. De 1911 à 1943, elle est aux mains des Italiens, puis jusqu’à l’indépendance de la Libye en 1951, elle est occupée par les Britanniques.

Tripoli, Libye : Château rouge
Tripoli, Libye : Château rouge

Le château rouge, aujourd’hui un musée, à Tripoli, en Libye.

© Gimas/.com

La ville est divisée en vieux et nouveaux quartiers. L’ancienne ville fortifiée, ou médina, s’étend le long du port et est dominée par un château espagnol du XVIe siècle. Le vieux quartier abrite l’arc de triomphe en marbre de Marc-Aurèle (163e siècle) et les mosquées de Gurgi (1883) et de Karamanli (18e siècle), avec son minaret octogonal caractéristique. La mosquée al-Nāqah, ou mosquée du « Chameau », date du Moyen Âge et du XVIIe siècle. De nombreuses structures historiques ont bénéficié de programmes de restauration à la fin du XXe siècle. La ville moderne, qui a connu une croissance rapide à partir des années 1970, contient de nombreux bâtiments officiels, théâtres et hôtels, ainsi que l’ancien palais royal (appelé plus tard palais du peuple), qui abrite une bibliothèque. Les universités de Tripoli comprennent l’université Al-Fāteḥ, fondée en 1957 et qui faisait auparavant partie de l’ancienne université fédérale de Libye avant sa scission en 1973, et l’université ouverte, fondée en 1987. Le département des Antiquités de Libye, qui supervise les musées et les sites archéologiques du pays, est également situé à Tripoli, tout comme les archives nationales, plusieurs centres de recherche et la majorité des maisons d’édition du pays.

Tripoli, Libye : Arc de triomphe de Marc-Aurèle
Tripoli, Libye : Arc de triomphe de Marc-Aurèle

L’arc de triomphe de Marc-Aurèle à Tripoli, en Libye.

© Gimas/.com

Tripoli est une importante oasis côtière desservant une région cultivant des olives, des légumes, des agrumes, du tabac et des céréales. La pêche est importante, et plusieurs conserveries de la ville traitent les prises. Les industries de Tripoli comprennent le tannage et la fabrication de cigarettes et de tapis. On y trouve également un dépôt pétrolier, des usines d’assemblage de véhicules à moteur et une usine d’embouteillage de gaz. Avec son port, son aéroport international proche et ses liaisons routières, Tripoli est un centre de transbordement très actif. Parmi ses principales voies de communication, on peut citer l’autoroute côtière qui relie la ville à Banghāzī et au Caire, et une autre qui s’enfonce dans les terres et relie Tripoli à Sabhā, dans le sud. Tripoli est le centre de la région la plus densément peuplée de Libye. Pop. (2005 est.) ville, 911 643 ; agglomération, 2 098 000.

Ayez un abonnement Britannica Premium et accédez à des contenus exclusifs. Abonnez-vous maintenant