Qu’est-ce que l’humeur ? Définition, exemples d’humeur dans la littérature et la poésie

Définition de l’humeur : L’humeur – également connue sous le nom d’atmosphère – est le sentiment général pour le public qu’un auteur crée dans ses écrits.

Qu’est-ce que l’humeur / Quelle est l’humeur d’une histoire?

Que signifie l’humeur ? L’humeur – également connue sous le nom d’atmosphère – est le sentiment global pour le public qu’un auteur crée dans son écriture. Lorsque vous lisez un texte et que vous éprouvez un sentiment particulier que vous associez au langage descriptif, vous ressentez l’humeur d’une histoire.

Un auteur va créer l’humeur à travers le langage. Il ne dit pas au lecteur ce qu’il doit penser mais utilise plutôt les éléments de l’écriture pour créer un sentiment particulier et spécifique pour le lecteur.

Exemple de littérature de définition de l'humeurL’humeur est décrite avec des adjectifs – sombre, chaud, pressentiment, paisible. L’humeur est développée par le cadre, le ton et la diction.

Comment créer l’humeur dans une histoire

Créer l’humeur par le cadre:

Un cadre particulier aidera un auteur à créer une humeur particulière. Par exemple, une maison inhabitée et délabrée dans une forêt vide pourrait être un décor. Un auteur va utiliser un langage descriptif et sensoriel pour créer ce décor. La façon dont le public se sent à la suite de ce décor est l’humeur.

Créer une humeur par le ton:

Qu'est-ce qu'une humeur exemplesLe ton peut également aider un auteur à créer une humeur. Si un auteur écrit en utilisant un ton distant et retiré, son public se sentira d’une certaine manière – peut-être froid et négligé. D’un autre côté, si un auteur écrit sur un ton plein d’esprit, il pourrait créer une ambiance joviale et légère.

Créer une humeur par la diction:

La diction est peut-être l’acteur clé pour créer une humeur. Chaque mot qu’un auteur choisit doit communiquer davantage l’ambiance qu’il veut créer. Cela concerne également toute narration ou dialogue.

Par exemple, il serait très étrange pour l’auteur qui essaie de créer une ambiance morne d’avoir une exclamation d’excitation dans son dialogue. Chaque choix de mot doit renforcer l’ambiance que l’auteur veut obtenir.

Le but de l’humeur

Définition littéraire de l'humeur exemples dans la littératurePourquoi utiliser l’humeur ? Avez-vous déjà eu un sentiment particulier en lisant un certain livre ? Vous vous souvenez certainement de ce livre qui vous a fait sentir connecté ou compris. Ou peut-être vous souvenez-vous d’un thriller qui vous a enveloppé de son charme, anxieux de voir si votre protagoniste allait s’en sortir vivant ?

Tout cela est dû à l’humeur. Un auteur veut que son lecteur ressente un certain sentiment à la lecture de son texte. En fait, l’humeur est probablement la raison pour laquelle nous continuons (ou cessons) de lire un certain texte. Soit nous aimons le sentiment que les mots nous procurent, soit nous ne l’aimons pas.

Les écrivains doivent créer une humeur qui correspond à leur intention. Si l’humeur ne correspond pas au message, le lecteur se désintéressera.

Exemples d’humeur dans la littérature

L'humeur en poésie signification et définition de l'humeur en poésieQu’est-ce que l’humeur en littérature ? La tragédie de William Shakespeare, Hamlet, crée une ambiance particulière dès la scène d’ouverture.

La scène d’ouverture se déroule alors que les veilleurs changent de garde. Leur discussion porte sur un fantôme qu’ils ont vu la nuit précédente. Et, au moment où ils discutent, le fantôme lui-même apparaît.

Ici, Shakespeare utilise la diction, le cadre et le ton pour créer une ambiance inquiétante. Il plante de manière appropriée le décor de sa tragédie, en fournissant des informations de fond pertinentes, notamment le fantôme du roi assassiné, attirant son public et incitant à la peur et au mystère.

Résumé : Définition littéraire de l’humeur

Définissez l’humeur en littérature : La définition de l’humeur en littérature est le sentiment général et l’auteur crée pour son public.

L’humeur est l’atmosphère que le texte crée. En quelque sorte, ce sont tous les  » non-dits  » qui créent un sentiment que le texte procure au public. L’humeur est essentielle pour engager les lecteurs.

.