Polystyrène sulfonate de sodium

Nom générique : polystyrène sulfonate de sodium (SOE dee um pol ee STEER een SUL foe nate)
Nom de marque : Kalexate, Kayexalate, Kionex
Formes posologiques : poudre orale et rectale (-) ; suspension orale et rectale (15 g/60 mL)

Revu médical par Drugs.com le 4 avril 2019. Rédigé par Cerner Multum.

  • Utilisations
  • Mises en garde
  • Ce qu’il faut éviter
  • Effets secondaires
  • Dosage
  • Interactions

Qu’est-ce que le polystyrène sulfonate de sodium ?

Le polystyrène sulfonate de sodium se lie au potassium dans votre tube digestif. Cela permet d’empêcher votre organisme d’absorber trop de potassium.

Le polystyrène sulfonate de sodium est utilisé pour traiter les taux élevés de potassium dans le sang, également appelés hyperkaliémie.

Le polystyrène sulfonate de sodium agit différemment des autres médicaments car il passe dans vos intestins sans être absorbé dans votre sang.

Le polystyrène sulfonate de sodium peut également être utilisé à des fins non mentionnées dans ce guide des médicaments.

Avertissements

Vous ne devez pas utiliser le polystyrène sulfonate de sodium si vous avez un faible taux de potassium ou une obstruction intestinale.

Ne donnez pas ce médicament par voie orale (par la bouche) à un nouveau-né.

Évitez de prendre d’autres médicaments par voie orale dans les 3 heures qui précèdent ou les 3 heures qui suivent la prise de polystyrène sulfonate de sodium (ou 6 heures avant/après si vous avez une digestion lente).

Avant de prendre ce médicament

Vous ne devez pas utiliser le polystyrène sulfonate de sodium si vous y êtes allergique, ou si vous avez :

  • un faible taux de potassium (hypokaliémie) ; ou

  • une obstruction intestinale.

Dites à votre médecin si vous avez déjà eu :

  • une maladie cardiaque ou une hypertension artérielle;

  • un système immunitaire faible causé par l’utilisation de certains médicaments;

  • une constipation sévère ou d’autres problèmes intestinaux;

  • une maladie rénale (ou si vous êtes sous dialyse) ;

  • un déséquilibre électrolytique (tel qu’un faible taux de potassium, de calcium ou de magnésium dans votre sang);

  • une rétention d’eau;

  • des brûlures graves ;

  • un trouble intestinal, ou une intervention chirurgicale sur vos intestins;

  • si vous êtes déshydraté ; ou

  • si vous suivez un régime pauvre en sel.

Parce que le polystyrène sulfonate de sodium n’est pas absorbé dans la circulation sanguine, ce médicament ne devrait pas être dangereux pendant la grossesse ou l’allaitement. Informez votre médecin si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.

Comment le polystyrène sulfonate de sodium est-il administré ?

Suivez toutes les instructions figurant sur l’étiquette de votre ordonnance et lisez tous les guides ou fiches d’instructions des médicaments. Utilisez le médicament exactement comme indiqué.

Le polystyrène sulfonate de sodium peut être administré sous forme de liquide par la bouche, par une sonde d’alimentation gastrique ou par lavement rectal.

Ne donnez pas de polystyrène sulfonate de sodium par voie orale (par la bouche) à un nouveau-né. N’utilisez pas ce médicament par voie orale ou rectale chez un bébé qui a une digestion lente causée par une chirurgie ou par l’utilisation d’autres médicaments.

Pour donner ce médicament par voie orale : Mélangez la poudre de polystyrène sulfonate de sodium avec de l’eau, ou avec du miel ou de la confiture pour en améliorer le goût. Évitez d’inhaler la poudre orale pendant que vous préparez une dose.

Ne mélangez pas la poudre avec un jus ou un autre liquide qui contient du potassium, comme le jus d’orange.

La forme lavement rectal de ce médicament est généralement administrée par un professionnel de la santé. Le lavement sera inséré lentement alors que vous êtes allongé. Vous devrez peut-être retenir le lavement pendant plusieurs heures. Le lavement au polystyrène sulfonate de sodium est généralement suivi d’un second lavement nettoyant.

Vous devrez subir des examens médicaux fréquents pour aider votre médecin à déterminer la durée du traitement au polystyrène sulfonate de sodium.

Continuez à utiliser ce médicament même si vous vous sentez bien. L’hyperkaliémie ne présente souvent aucun symptôme que vous remarquerez jusqu’à ce que votre taux de potassium soit très bas.

Réservez à température ambiante, à l’abri de l’humidité et de la chaleur.

Que se passe-t-il si j’oublie une dose ?

Utilisez le médicament dès que vous le pouvez, mais sautez la dose oubliée s’il est presque temps de prendre la dose suivante. N’utilisez pas deux doses en même temps.

Que se passe-t-il si je fais une surdose ?

Soyez soigné d’urgence ou appelez la ligne d’aide antipoison au 1-800-222-1222.

Que dois-je éviter lorsque j’utilise du polystyrène sulfonate de sodium ?

Évitez d’utiliser des antiacides ou des laxatifs sans l’avis de votre médecin. Les antiacides ou les laxatifs peuvent rendre le polystyrène sulfonate de sodium moins efficace ou provoquer des effets secondaires graves.

Ne prenez pas de suppléments de potassium, de calcium ou de substituts de sel pendant que vous prenez du polystyrène sulfonate de sodium, à moins que votre médecin ne vous l’ait conseillé.

Évitez de manger ou de boire tout ce qui contient du sorbitol (un sucre de fruit souvent utilisé comme édulcorant dans les chewing-gums, les boissons diététiques, les produits de boulangerie ou les desserts glacés).

Effets secondaires du polystyrène sulfonate de sodium

Ayez recours à une aide médicale d’urgence si vous présentez des signes de réaction allergique : urticaire ; respiration difficile ; gonflement du visage, des lèvres, de la langue ou de la gorge.

Cessez d’utiliser le polystyrène sulfonate de sodium et appelez immédiatement votre médecin si vous avez :

  • douleur à l’estomac, douleur rectale;

  • constipation sévère, douleur sévère à l’estomac, ballonnements;

  • fièvre, frissons, vomissements;

  • confusion, problèmes de pensée, sentiment d’irritabilité ;

  • faible teneur en potassium – crampes aux jambes, constipation, battements cardiaques irréguliers, palpitations dans la poitrine, augmentation de la soif ou de la miction, engourdissement ou picotement, faiblesse musculaire ou sensation de mou ;

  • faible taux de calcium – spasmes ou contractions musculaires, engourdissement ou sensation de picotement (autour de la bouche, ou dans les doigts et les orteils) ; ou

  • signes de saignement de l’estomac – selles sanglantes ou goudronneuses, crachats de sang ou vomissements ressemblant à du marc de café.

Les effets secondaires courants peuvent inclure :

  • la nausée, les vomissements ;

  • la diarrhée, la constipation ; ou

  • la perte d’appétit.

Cette liste d’effets secondaires n’est pas exhaustive et d’autres peuvent survenir. Appelez votre médecin pour obtenir un avis médical sur les effets secondaires. Vous pouvez signaler les effets secondaires à la FDA au 1-800-FDA-1088.

Informations sur la posologie du polystyrène sulfonate de sodium

Dose usuelle pour adulte en cas d’hyperkaliémie :

Oral :
15 g par voie orale une fois par jour
Dose maximale : 15 g par voie orale 4 fois par jour

-Une dose de 15 g équivaut à environ 4 cuillères à café rases.
-Ce médicament doit être administré sous forme de suspension dans de l’eau ou du sirop (pas de jus de fruits).
Rectal:
30 g par voie rectale toutes les 6 heures
Dose maximale : 50 g par voie rectale toutes les 6 heures

-Ce médicament doit être administré par émulsion chaude dans 100 ml de véhicule aqueux.
-Cette solution doit être doucement agitée pendant l’administration.
-Le lavement doit être conservé aussi longtemps que possible et doit être suivi d’un lavement de nettoyage.
Utilisation : Traitement de l’hyperkaliémie

Dose pédiatrique usuelle pour l’hyperkaliémie :

Calculer la dose sur la base de 1 mEq de potassium par 1 g de résine
Commentaire :
-Une dose de 15 g équivaut à environ 4 cuillères à café rases.
-Ce médicament doit être administré sous forme de suspension dans de l’eau ou du sirop (pas de jus de fruits).
-La voie orale doit être évitée chez les nouveau-nés.
Utilisation : traitement de l’hyperkaliémie

Quels autres médicaments affecteront le polystyrène sulfonate de sodium ?

Le polystyrène sulfonate de sodium peut rendre plus difficile l’absorption par votre corps des médicaments que vous prenez par voie orale. Évitez de prendre d’autres médicaments dans les 3 heures qui précèdent ou les 3 heures qui suivent la prise de polystyrène sulfonate de sodium.

  • Si vous souffrez d’une affection qui ralentit votre digestion, évitez de prendre d’autres médicaments par voie orale dans les 6 heures qui précèdent ou les 6 heures qui suivent la prise de polystyrène sulfonate de sodium.

Informez votre médecin de tous vos autres médicaments. Certains peuvent avoir un effet sur le polystyrène sulfonate de sodium, notamment :

  • la digoxine, la digitaline ;

  • le lithium ;

  • la thyroxine ; ou

  • les médicaments qui affaiblissent le système immunitaire comme les médicaments contre le cancer, les stéroïdes et les médicaments pour prévenir le rejet des greffes d’organes.

Cette liste n’est pas complète. D’autres médicaments peuvent avoir un effet sur le polystyrène sulfonate de sodium, notamment les médicaments délivrés sur ordonnance ou en vente libre, les vitamines et les produits à base de plantes. Toutes les interactions médicamenteuses possibles ne sont pas répertoriées ici.

Plus d’informations sur le polystyrène sulfonate de sodium

  • Effets secondaires
  • Pendant la grossesse ou l’allaitement
  • Dosage. Information
  • Interactions médicamenteuses
  • Prix & Coupons
  • En Español
  • 7 avis
  • Catégorie de médicaments : Résines échangeuses de cations
  • Alertes de la FDA (2)

Ressources pour le consommateur

  • Lecture avancée
  • Polystyrène sulfonate de sodium rectal (lecture avancée)

Autres marques Kayexalate, Kionex, Kalexate

Ressources professionnelles

  • Prescribing Information
  • … +3 plus

Guides thérapeutiques associés

  • Hyperkaliémie

Plus d’informations

Rappelez-vous, gardez ce médicament et tous les autres médicaments hors de portée des enfants, ne partagez jamais vos médicaments avec d’autres personnes et utilisez ce médicament uniquement pour l’indication prescrite.

Consultez toujours votre professionnel de santé pour vous assurer que les informations affichées sur cette page s’appliquent à votre situation personnelle.

Décharge de responsabilité médicale

.