Pityriasis versicolor

    • Grande taille du texteGrande taille du texteGrande taille du texte

Qu’est-ce que le pityriasis versicolor ?

Le pityriasis versicolor est une infection fongique (à levures) de la peau causée par un type de levure. Chez les adolescents et les jeunes adultes, c’est une cause fréquente d’éruption cutanée. Il provoque l’apparition de nombreuses taches rondes et ovales sur la peau, notamment sur la poitrine, le dos et le haut des bras.

Il est également appelé tinea versicolor.

Quels sont les signes et les symptômes du pityriasis versicolor ?

Les taches de pityriasis versicolor apparaissent généralement sur le torse et le haut des bras. Mais ils peuvent également apparaître sur le visage et le cou, notamment chez les jeunes enfants. Elles peuvent être blanches, brunes, rouges ou roses.

Ces zones de peau sont sèches et squameuses, et peuvent être plates ou dépasser légèrement de la surface de la peau. Ils peuvent parfois provoquer quelques démangeaisons, mais ne causent généralement aucune gêne. Elles peuvent commencer par de petites taches rondes, qui se rejoignent ensuite pour former des taches beaucoup plus grandes.

La levrette empêche la peau de bronzer, de sorte que les zones de peau affectées peuvent paraître plus claires que la peau environnante, surtout en été. Certaines personnes peuvent être gênées par l’aspect de leur peau, mais il y en a d’autres qui ne le remarquent même pas.

Qu’est-ce qui cause le pityriasis versicolor ?

Le pityriasis versicolor est causé par un type de levure qui vit normalement sur la peau. Lorsque l’environnement dans lequel il vit devient chaud et humide, il peut se développer de manière incontrôlée et provoquer des symptômes.

Le pityriasis versicolor est-il contagieux ?

Le pityriasis versicolor n’est pas contagieux.

Comment attrape-t-on le pityriasis versicolor ?

La chaleur, l’humidité et la transpiration excessive peuvent créer un environnement chaud et humide qui favorise la prolifération des levures. C’est pourquoi l’infection est plus fréquente dans les pays tropicaux. Les levures aiment aussi les environnements huileux, donc une peau grasse peut contribuer à son développement (et, bien sûr, les adolescents et les jeunes adultes ont souvent une peau grasse).

Le pityriasis versicolor est parfois familial. Il est également plus susceptible d’affecter les personnes dont le système immunitaire est affaibli ou qui souffrent de malnutrition.

Comment le pityriasis versicolor est-il diagnostiqué ?

Si vous avez un pityriasis versicolor, votre médecin peut le diagnostiquer simplement en l’examinant. Il ou elle vous posera également des questions sur vos symptômes et votre mode de vie. Parfois, le médecin prélèvera un petit échantillon de peau infectée et squameuse pour l’examiner au microscope ou effectuer des tests en laboratoire. Mais ne vous inquiétez pas, cela ne fera pas mal du tout.

Comment traite-t-on le pityriasis versicolor ?

Si l’infection est légère, elle peut être soignée avec des crèmes, des lotions ou des shampooings antifongiques en vente libre (utilisés comme un gel douche liquide). Les infections plus graves peuvent nécessiter des médicaments sur ordonnance, qui peuvent être appliqués sur la peau ou pris sous forme de pilule ou de sirop.

Le traitement dure généralement de 1 à 4 semaines. Parfois, l’infection revient. Si cela se produit, le traitement devra être répété.

Combien de temps dure le pityriasis versicolor ?

Le pityriasis versicolor disparaît généralement rapidement lorsqu’il est traité. Mais les zones de peau affectées peuvent rester décolorées pendant des semaines ou des mois. Pour les rendre moins visibles, il est important d’utiliser un écran solaire, afin d’éviter que la peau ne bronze ou ne brûle.

Peut-on prévenir le pityriasis versicolor ?

Si une personne est atteinte de pityriasis versicolor de manière répétée, elle peut avoir besoin d’un traitement répété sur une base régulière (hebdomadaire ou mensuelle) pour éviter de nouvelles infections.

Révisé par : Elana Pearl Ben-Joseph, MD
Date de révision : mars 2018

.