Mon panier

serpent des blés

Elaphae guttata

NOTE : Les serpents des blés et les serpents rats sont fondamentalement le même serpent ; Ils diffèrent juste par leur coloration et un peu par leur taille. Ils appartiennent à la même famille et au même genre, Elaphae guttata. La plupart des gens pensent que les couleuvres des blés sont des couleuvres à rat rouges, d’autres pensent que les termes couleuvres à rat et couleuvres des blés sont interchangeables, selon la façon dont les habitants de la région où ils se trouvent les désignent. Pour nos besoins, nous nous référerons aux serpents en tant que serpents des blés dans cette fiche de soins.

Espérance de vie:

10 ans

Taille adulte:

2.5 – 5 pieds

Température de la cage:

Côté chaud – 85 degrés F

Côté froid – 75 degrés F

* Si la température de la pièce tombe en dessous de 70 degrés F la nuit, un appareil de chauffage infrarouge ou céramique supplémentaire peut être nécessaire.

HUMIDITÉ DE LA CAGE:

Aucune exigence spécifique

HISTOIRE SAUVAGE:

La plupart des serpents des blés achetés dans les animaleries et auprès de bons éleveurs sont élevés et éclos en captivité. Afin de contribuer à réduire le nombre de serpents braconnés dans la nature, assurez-vous que votre animal est bien élevé en captivité. On les trouve couramment dans les zones de forêts à feuilles caduques, les zones agricoles et les coteaux rocheux dans une grande partie des États-Unis, depuis le nord du Delaware jusqu’à la Floride et jusqu’à l’ouest du Texas. On les a également trouvés au Mexique

CARACTÉRISTIQUES PHYSIQUES:

Les serpents des blés sont des serpents au corps long et mince qui sont disponibles dans une variété de couleurs et de combinaisons de couleurs. Le nom de « serpent des blés » vient du motif moucheté sur le corps, qui ressemblerait au « maïs indien » ou au « maïs ». On les trouvait aussi souvent dans les magasins de maïs des premiers colons – il est fort probable qu’ils chassaient les rongeurs qui chassaient le maïs !

Comportement normal & INTERACTION:

Les serpents des blés sont crépusculaires, ce qui signifie qu’ils sont plus actifs à l’aube et au crépuscule. Elles vivent généralement au sol mais sont également semi-arboricoles (elles grimpent aux arbres). Les couleuvres des blés sont des serpents actifs qui, lorsqu’on les tient, ont tendance à vouloir aller dans plusieurs directions différentes à la fois. Elles peuvent être un peu nerveuses lorsqu’elles sont manipulées pour la première fois. Veillez à bien soutenir le serpent lorsque vous le tenez et ne le forcez pas rapidement dans une direction ou dans une autre. Guidez-le doucement.

NOTE : Tous les serpents doivent être logés séparément, à l’écart des autres serpents, même ceux de la même espèce. Le fait de loger des serpents ensemble créera une hiérarchie dominante/soumise et fera qu’un serpent sera stressé au point d’être malade, anorexique et éventuellement mort. Il est également tout à fait possible qu’un serpent plus gros mange un serpent plus petit !

DIET:

Carnivores ; souris ou rats congelés et décongelés (la taille dépend de l’âge et de la taille du serpent) NE DONNEZ PAS DE PROIE VIVANTE (voir le document  » Alimentation des serpents « ). Les proies vivantes peuvent mordre et blesser votre serpent et, par conséquent, lui faire craindre sa propre nourriture. Les rongeurs vivants peuvent également héberger des parasites qui peuvent être transférés à votre serpent.

NOURRITURE & NOURRITURE:

Nourriture le matin ou le soir. Les serpents des blés mangent des souris et des rats en captivité. Dans la nature, ils préfèrent les rongeurs, les oiseaux, les autres serpents, les grenouilles et les lézards. Ce sont des constricteurs, ce qui signifie qu’ils étranglent leur proie pour l’étouffer et ensuite la manger. Si vous avez du mal à nourrir votre serpent des blés, veuillez consulter notre fiche d’information « Alimentation des serpents » pour obtenir de l’aide. Un serpent en bonne santé mange généralement tous les 7 à 10 jours. Un adulte mangera de 1 à 3 souris adultes à chaque repas, selon la taille du serpent. N’oubliez pas qu’il est toujours plus facile pour un reptile de digérer plusieurs petites proies plutôt qu’une seule grosse. Certains propriétaires de serpents trouvent plus facile de nourrir leur animal dans un enclos séparé, exempt de litière et de meubles, de cette façon, vous pouvez être sûr que votre serpent mange toute sa nourriture correctement et que le serpent ne ramassera pas de litière en attrapant une proie et l’ingérera par erreur en même temps que la proie.

La défécation suit généralement 2 à 3 jours après avoir mangé. Ne pas nourrir à nouveau tant que le serpent n’a pas déféqué de l’alimentation précédente. *Ne pas manipuler pendant 24 heures après avoir mangé pour éviter les régurgitations. Selon l’âge et la taille du serpent, il peut muer 2 à 6 fois par an. Les jeunes serpents muent plus souvent que les serpents plus âgés, les petits plus que les grands. Le processus de mue dure environ 7 à 10 jours. Lorsque la mue est sur le point de se produire, le ventre devient rose et la couleur générale de la peau devient terne. Après 5-6 jours, elle s’éclaircira et le serpent commencera bientôt à muer. Si la mue ne se détache pas en un seul morceau, c’est un signe que son environnement n’est pas idéal. Dans la nature, les reptiles ont beaucoup plus de facilité à perdre leurs poils, car ils se trouvent généralement dans un environnement naturellement plus humide et ont accès à des piscines ou à des plans d’eau dans lesquels ils peuvent se tremper à volonté. Même les reptiles des régions arides trouvent des endroits humides où aller pendant le processus de mue, comme des terriers froids et humides sous le sable ou des grottes. Le processus de mue se produit lorsque le corps du serpent commence à faire pousser une nouvelle couche de peau ; cette nouvelle couche commence à se séparer de l’ancienne et une très fine couche de liquide se forme entre les deux couches. Si l’enclos de votre animal est trop sec, cette couche de fluide ne se formera pas correctement, ce qui empêchera votre reptile de muer correctement.

Pour créer plus d’humidité, l’ensemble du réservoir peut être légèrement vaporisé deux fois par jour pendant la période de mue. Vaporisez une fois le matin et une fois plus tard dans la journée. Assurez-vous que la pulvérisation ultérieure sèche complètement avant que les lumières s’éteignent pour la nuit. Certains serpents peuvent bénéficier d’une  » boîte humide  » pendant la période de mue. Il peut s’agir d’un récipient de type Tupperware (avec le couvercle) contenant de la mousse de terrarium humide pour reptiles. Le récipient doit être suffisamment grand pour que tout le serpent puisse s’y trouver, avec un trou découpé sur le côté juste assez grand pour que le serpent puisse aller et venir à volonté. Gardez la mousse humide mais pas aqueuse, et placez la boîte sur le coussin chauffant dans le réservoir.

SECHAGE:

Les serpents bénéficient grandement d’un bon trempage en eau profonde au moins une fois par semaine. Un grand récipient  » Tupperware  » fait une bonne baignoire pour serpent. Remplissez le récipient assez profondément pour que le corps entier du serpent puisse être immergé sous l’eau, mais que la tête du serpent puisse être hors de l’eau. L’eau doit être agréable et chaude (environ 68-70 degrés). Faites tremper votre serpent pendant environ une demi-heure à la fois.

SUPPLEMENTS:

Les suppléments ne sont normalement pas nécessaires pour les serpents, car ils consomment des proies entières. Si votre serpent tombe malade, votre vétérinaire peut recommander d’injecter la proie avec des suppléments qui peuvent aider le problème actuel. N’injectez pas vos rongeurs sans consulter d’abord votre vétérinaire. Une sur-supplémentation est possible et dangereuse.

EAU:

Un grand bol d’eau fraîche propre sans chlore doit toujours être disponible. Placez-le du côté frais de l’enclos de votre reptile. Changez-la tous les jours, ou au besoin, car votre animal s’y baignera très probablement aussi. Les serpents défèquent souvent dans leur bol d’eau, car l’eau chaude semble avoir un effet laxatif sur les reptiles ! Toute l’eau donnée à boire aux reptiles, ainsi que l’eau utilisée pour la brumisation, le trempage ou le bain, doit être exempte à 100 % de chlore et de métaux lourds. (Les systèmes de filtration d’eau domestiques n’éliminent pas tous à 100 % le chlore et les métaux lourds de l’eau du robinet). Nous vous recommandons d’utiliser de l’eau potable en bouteille non aromatisée ou de l’eau de source naturelle en bouteille ; n’utilisez jamais d’eau du robinet non traitée. Si vous utilisez l’eau du robinet, vous devez la traiter avec un traitement de dé-chloration. Le dé-chlorateur est disponible dans le rayon poissonnerie. Si vous ne voulez pas dé-chlorer l’eau chimiquement, vous pouvez laisser un récipient ouvert d’eau du robinet à l’extérieur pendant au moins 24 heures. N’utilisez pas d’eau distillée, qui peut provoquer de graves problèmes médicaux, car elle est dépourvue de minéraux essentiels aux fonctions importantes du corps.

Une brumisation quotidienne ou deux d’eau sans chlore sera également appréciée. Il faut toutefois veiller à ne pas laisser l’enclos devenir humide. De plus, il ne faut pas brumiser moins de deux heures avant d’éteindre les lampes chauffantes pour la journée.

Fournitures recommandées :

  • Réservoir d’élevage pour reptiles de 20L (20×13) ou réservoir à poissons avec un couvercle en maille très sécurisé.
  • Dôme de lumière et ampoule de lézardage (Lg. dôme 75 watt pour un réservoir de 20L)
  • Chauffeur de reptile sous le réservoir – placé sous le même côté du réservoir que la lumière de lézardage. PAS de pierres chauffantes.
  • Jauge de température / humidité – ne pas la coller sur le côté du réservoir. Il doit être déplacé pour vérifier les températures des différentes parties de la cage.
  • Maison de la peau sèche.
  • La litière de tremble déchiquetée, le papier journal ou les serviettes en papier pour le fond du réservoir.
  • Grand bol d’eau de crock – assez grand pour se tremper dedans.
  • La boîte de mousse (avec de la mousse de terrarium) pour le temps de mue.
  • Livre sur le serpent de maïs

HOUSING & ENVIRONMENT:

Les reptiles sont ectothermes, ou à sang froid, ce qui signifie qu’ils dépendent de la température de leur environnement immédiat pour réguler leur température corporelle. Il faut donc créer un environnement avec plusieurs gradients de chaleur – chaud d’un côté et frais de l’autre. Avec cette installation, votre animal peut aller à l’une ou l’autre extrémité selon qu’il a besoin d’être plus chaud ou plus frais.

Taille de l’enclos :L’enclos doit être un réservoir solide à parois de verre suffisamment long pour créer les deux gradients de température distincts (chaud et froid) ; Un réservoir de serpent des blés doit être au moins un réservoir de 20 gallons de long pour un adulte.

Il n’est pas vrai qu’un reptile ne grandira que de la taille de son ENCLOSURE!!!!

COUVERTURE : Assurez-vous que la cage a un dessus en maille métallique résistant aux évasions. Il doit s’adapter parfaitement au réservoir et être doté de solides clips qui le verrouillent. Il est important que le dessus soit en maille métallique, car vous placerez la lampe chauffante directement sur ce couvercle.

Coussin chauffant : les coussins chauffants pour reptiles peuvent être collés directement sur la face inférieure du fond en verre du réservoir. Collez le tampon sur le verre à l’une des extrémités très éloignées du réservoir. Pour des raisons de sécurité, veillez à fixer les pieds en caoutchouc (contenus dans la boîte) aux quatre coins de la face inférieure du réservoir. Cela permettra à l’air de circuler sous le réservoir et empêchera la chaleur d’être piégée sous le réservoir. Les coussins chauffants fabriqués spécifiquement pour les reptiles sont sans danger pour les animaux de compagnie et peuvent être laissés allumés 24 heures sur 24.

Ne pas utiliser de pierres chauffantes pour reptiles. Elles chauffent de manière inégale et ont provoqué de graves brûlures thermiques chez les reptiles.

LA LAMPE CHAUFFANTE : Placez le dôme thermique avec l’ampoule de lézardage sur le dessus de la cage directement au-dessus de l’endroit où le coussin chauffant pour reptiles a été placé sur la face inférieure d’une extrémité du réservoir. Suivez attentivement les instructions de tous les produits – LISEZ LA FICHE D’INSTRUCTIONS ! Choisissez toujours des luminaires avec des douilles en céramique et veillez à choisir une douille adaptée à la puissance de l’ampoule que vous allez utiliser. Ne placez pas les appareils à proximité de bois sec ou de tissus inflammables. Tous les appareils de chauffage doivent être placés hors de portée des enfants et de tous les animaux domestiques – y compris les chats et les chiens. Veillez à ce que votre animal en cage ne puisse pas atteindre et toucher le dispositif de chauffage (ampoule) dans sa propre cage. Une brûlure thermique au visage ou au corps peut être douloureuse et mettre sa vie en danger.

CACHERIE :Placez une cachette à l’intérieur de la cage directement au-dessus de l’endroit où vous avez positionné le coussin chauffant, et directement sous la lampe chauffante au-dessus.

LUMIÈRE UVB :L’exposition à la lumière UVB (ultraviolette B) est essentielle pour permettre à un animal de synthétiser la vitamine D3 dans sa peau et de métaboliser le calcium dans son corps. Si un animal n’est pas exposé à un niveau adéquat de lumière UVB, il développera progressivement des problèmes physiques résultant de carences minérales telles qu’un faible taux de calcium dans le sang (hypocalcémie), des œufs mous (femelles), un retard de croissance et un trouble osseux métabolique, qui peut être fatal s’il n’est pas traité. En outre, des études récentes ont établi un lien entre des niveaux sous-optimaux de vitamine D et un mauvais fonctionnement du système immunitaire. Tous les reptiles, amphibiens, oiseaux et bernard-l’ermite d’intérieur qui sont actifs le jour (diurnes) doivent pouvoir s’exposer à un éclairage UVB pendant 8 à 12 heures par jour. Cela signifie qu’ils doivent pouvoir se prélasser dans la lumière mais aussi s’en éloigner si nécessaire, comme ils le feraient dans la nature. De nombreuses espèces crépusculaires et nocturnes s’exposent au soleil et peuvent également bénéficier de faibles niveaux d’UVB, ce qui contribue à réguler leur photopériode et leur taux de vitamine D. Veuillez consulter notre supplément  » Éclairage UVB pour les oiseaux de compagnie et les reptiles  » pour des instructions spécifiques à votre animal particulier et l’ampoule UVB que nous recommandons pour lui.

Maison de cachette : Placez une maison de cachette à l’intérieur de la cage directement au-dessus de l’endroit où vous avez positionné le coussin chauffant, et directement sous la lampe chauffante au-dessus.

BARCETTES D’EAU : La grande cruche d’eau peut être placée à l’extrémité opposée de la cage, ainsi qu’une autre maison de cachette, si vous le souhaitez.

LITERIE : Nous recommandons une litière de tremble déchiqueté car elle ne provoquera pas d’impactions chez le serpent si elle est ingérée par erreur et elle est facile à nettoyer – le nettoyage quotidien des taches devient facile en retirant simplement la partie souillée du tremble. On peut également utiliser du papier journal ou des serviettes en papier. Si vous utilisez un « tapis pour reptiles », il DOIT être maintenu extrêmement propre. La moquette peut favoriser le développement de bactéries et de champignons, qui peuvent à leur tour être très dangereux pour votre animal. Si vous insistez pour utiliser le tapis, achetez-en deux afin de pouvoir les interchanger régulièrement.

BRANCHES & PLANTES:Les serpents des blés aiment grimper donc des branches d’escalade solides, des rochers et des plantes en plastique et peuvent être inclus également.

TEMPERATURES : La température des cages doit être surveillée quotidiennement et maintenue aux températures indiquées en haut de cette page. Utilisez votre thermomètre pour reptiles pour vérifier régulièrement les températures à différents endroits de la cage afin de vous assurer qu’elles correspondent continuellement aux températures adéquates indiquées. * Si la température de la pièce tombe en dessous de 70 degrés la nuit, il peut être nécessaire d’utiliser un appareil de chauffage supplémentaire à infrarouge ou en céramique. (Ces appareils n’émettent pas de spectre lumineux visible par le serpent, ils ne le dérangeront donc pas la nuit, mais ils fourniront la chaleur supplémentaire nécessaire). Si votre serpent ne reçoit pas la chaleur appropriée aux températures adéquates, il peut tomber malade avec des problèmes tels que des maladies respiratoires et cessera probablement de manger, car les serpents ne peuvent pas digérer leur nourriture sans une chaleur appropriée.

CYCLES DE LUMIÈRE JOUR/NUIT ET CHAUFFAGE:

Tous les reptiles doivent avoir des périodes distinctes de jour et de nuit dans leur enclos pour maintenir leurs rythmes biologiques. Les serpents des blés ont besoin de 8 à 12 heures de jour et de 8 à 12 heures de nuit. Cependant, comme les heures de jour changent selon les saisons à l’extérieur, les heures de jour à l’intérieur du réservoir doivent refléter la même chose.

La période de jour doit être claire, et la période de nuit doit être sombre.

Une minuterie devrait être utilisée pour définir les périodes jour/nuit afin que les lumières s’allument et s’éteignent automatiquement.

L’entretien de l’habitat :

L’entretien quotidien devrait consister en un nettoyage ponctuel en retirant le substrat souillé, en nettoyant soigneusement le bol d’eau et en essuyant la vitre.

Le réservoir entier devrait être nettoyé à fond au moins une fois tous les deux mois avec :

  • Un liquide vaisselle doux (une faible dilution) dans de l’eau tiède, PUIS
  • Un vinaigre & d’eau (1 :8) OU de l’eau de Javel et de l’eau tiède (1 : 32)
  • Les  » meubles  » de la cage doivent également être nettoyés par frottement avec la même dilution.
  • Rincez tout le savon et l’eau de javel à fond avec de l’eau ordinaire avant de réintroduire votre animal dans son enclos ! !!
  • Ne jamais mélanger le vinaigre et la javel – Cela crée une solution toxique

GROOMING & HYGIÈNE:

Pour réduire le risque de contracter et de propager une intoxication à la salmonelle, tous les manipulateurs doivent se laver les mains après avoir manipulé un reptile.

SIGNES D’UN ANIMAL EN SANTÉ:

Ecailles lisses et régulières ; aucune trace d’acariens (petites taches brun rougeâtre autour des fosses et des narines, sous les écailles) ; yeux clairs et brillants ; corps rond et plein ; mâchoire forte, régulière et lisse ; enregistrement régulier d’un horaire sain d’alimentation et de défécation. Il est très important de tenir un journal pour chaque animal dans lequel sont consignés l’alimentation, les refus, la défécation, la mue, les comportements inhabituels, les changements de comportement et les dates des changements d’ampoules. Cela aidera votre vétérinaire à dépanner tout problème de santé.

Nous recommandons des examens physiques tous les ans ou tous les deux ans avec un vétérinaire pour animaux exotiques pour les reptiles et les amphibiens de compagnie. Si votre vétérinaire voit votre animal régulièrement, de nombreuses affections courantes qui touchent les reptiles et les amphibiens de compagnie peuvent être détectées et traitées rapidement. Si elles ne sont pas détectées suffisamment tôt ou si elles ne sont pas traitées, nombre de ces affections peuvent devenir bien plus graves, voire mortelles….

SIGNES DE MALADIE :

Ecailles irrégulières ; petites taches brun rougeâtre (acariens) autour de la bouche, des fosses, de la zone des yeux, de la zone des oreilles ou sous les écailles ; ligne de mâchoire irrégulière,  » bosses  » dans la bouche avec (ou sans) une matière ressemblant à du fromage blanc (pourriture buccale) ; yeux troubles ou corps de couleur terne lorsqu’il n’est pas dans une remise ; corps aminci ; habitudes irrégulières d’alimentation et de défécation. Corps mou et maigre, léthargie, yeux enfoncés, taches rosées sur le ventre ou les flancs ; marques de morsure ou blessures évidentes par un compagnon de cage ou une proie. Des taches rouges remplies de liquide peuvent indiquer des brûlures thermiques ou une maladie vésiculaire. Pour la plupart des conditions, consultez votre vétérinaire pour animaux exotiques, qui peut aborder et traiter correctement votre animal.

Certains problèmes courants comprennent :

  • Les acariens : les symptômes comprennent de petites taches brun rougeâtre autour des yeux, des fosses, de la bouche & sous les écailles. Pour le traitement, consultez un vétérinaire pour animaux exotiques. Le parasite sera identifié et le traitement approprié administré.
  • Pourriture de la bouche : Les symptômes comprennent une bouche molle et bosselée & ligne de la mâchoire. Matière ressemblant à du fromage blanc dans la bouche. Pour le traitement, voir le vétérinaire pour animaux exotiques pour une thérapie et des médicaments appropriés.
  • MCI(maladie à corps d’inclusion) : Les symptômes comprennent la léthargie (le serpent arrête de manger et de déféquer) ; perd le tonus musculaire ; régurgitation ; tremblements de la tête ; désorientation ; nouage ; retournement sur le dos. Il n’y a pas de remède connu, cependant, consultez votre vétérinaire pour animaux exotiques pour des soins de soutien de  » qualité de vie « .
  • Capuchons oculaires : Les yeux sont troubles alors que le serpent n’est pas en mue. Se produit parfois après une mue lorsque les capuchons oculaires ne se détachent pas en même temps que la mue. Pour les traiter, consultez un vétérinaire spécialisé dans les animaux exotiques. La chaleur et l’humidité de l’enclos doivent être optimisées.