Les stades terminaux de l’insuffisance cardiaque : À quoi s’attendre

insuffisance cardiaque en phase terminale

L’insuffisance cardiaque congestive est l’une des raisons les plus fréquentes d’admission à l’hôpital pour les personnes âgées. En fait, plus de 5 millions d’adultes aux États-Unis souffrent d’insuffisance cardiaque.

L’insuffisance cardiaque se produit lorsque le muscle cardiaque est endommagé et ne peut plus pomper le sang efficacement. Bien que les symptômes puissent être gérés, il s’agit d’une maladie chronique sans remède. Avec le temps, les patients atteignent les derniers stades de l’insuffisance cardiaque congestive.

Les patients en phase terminale d’insuffisance cardiaque veulent savoir à quoi s’attendre. Les symptômes de l’insuffisance cardiaque congestive en phase terminale comprennent la dyspnée, une toux chronique ou une respiration sifflante, des œdèmes, des nausées ou un manque d’appétit, une fréquence cardiaque élevée et une confusion ou des troubles de la pensée.

En savoir plus sur les conditions d’admissibilité aux hospices pour l’insuffisance cardiaque en phase terminale.

À quoi ressemblent les symptômes de l’insuffisance cardiaque congestive en phase terminale ?

Dyspnée

La dyspnée – ou essoufflement – peut survenir aussi bien en activité qu’au repos. C’est le symptôme qui envoie souvent les patients se précipiter à l’hôpital tard dans la nuit. Travaillez avec votre équipe de soins palliatifs ou d’hospices pour gérer les symptômes à domicile et éviter ces voyages stressants à l’hôpital.

Toux chronique

Lorsque le cœur ne peut pas suivre l’apport de sang qui circule entre lui et les poumons, du liquide peut s’accumuler dans les poumons. Cela se traduit par une toux chronique ou une respiration sifflante qui peut produire du mucus blanc ou rose.

Edème

Lorsque la capacité du cœur à pomper ralentit, du liquide peut s’accumuler dans le corps. Cela crée un gonflement dans les extrémités – en particulier les pieds, les chevilles, les jambes ou l’abdomen.

Manque d’appétit

Lorsque le système digestif reçoit moins de sang, les patients peuvent se sentir rassasiés ou avoir des nausées. Ne pas avoir envie de manger est une partie naturelle de l’arrêt du corps, mais les familles trouvent souvent cela pénible. Découvrez pourquoi il est normal que votre proche cesse de manger et de boire en fin de vie.

Fréquence cardiaque élevée

En réponse à une perte de capacité de pompage, le cœur commence à battre plus vite. Le patient ressent cela comme un rythme cardiaque rapide ou palpitant.

Confusion

Lorsque le cœur cesse de fonctionner efficacement, il peut modifier les niveaux de sodium dans le sang. Cela entraîne des pertes de mémoire, une confusion et un sentiment général de désorientation.

L’hospice et l’insuffisance cardiaque congestive

Lorsqu’un patient souffrant d’insuffisance cardiaque a été diagnostiqué avec six mois ou moins à vivre, le soutien supplémentaire des soins d’hospice l’aide à rester à son domicile jusqu’à la fin de sa vie.

Les soins palliatifs de Crossroads Hospice & fournissent une équipe d’infirmières, d’aides, de travailleurs sociaux, de bénévoles et d’aumôniers pour soutenir le patient et sa famille pendant les dernières étapes des symptômes de l’insuffisance cardiaque congestive. Pour en savoir plus sur l’orientation de votre patient vers les soins palliatifs, veuillez appeler Crossroads au 1-888-564-3405.