Glossaire des termes

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

A

Aa : lave en bloc (Hawaïen pour « aïe, ça fait mal » quand on marche dessus pieds nus !)
Abrasion : usure des sufaces rocheuses par les grains de minéraux et de roches lors du transport.
Plaine abyssale : fond océanique profond (généralement de 2 à 6 km de profondeur), généralement plat en dehors des montagnes volcaniques et des dorsales médio-océaniques occasionnelles.
Algues : plantes qui poussent principalement dans la mer. La plupart sont des organismes microscopiques qui flottent dans l’eau de surface (plancton).
Alignement (des minéraux) : les grains minéraux ont tendance à s’aligner dans la même direction dans les roches métamorphiques, ce qui conduit souvent à une foliation.
Alluvial Fan : dépôt en forme d’éventail formé lorsqu’une rivière ou une crue soudaine ralentit et déverse rapidement sa charge de sédiments.
Andesite : Roche ignée, à grain fin, de couleur grise, formée à partir d’un type de lave assez visqueux.
Angulaire : mot utilisé pour décrire les grains de sédiments qui n’ont pas été beaucoup arrondis lors du transport.
Anticlinal : Pli rocheux qui se bombe vers le haut en son milieu.
« Cendre » – volcanique : petits fragments de roche et de pierre ponce projetés par les éruptions explosives d’un volcan ; souvent déposés sur d’immenses étendues.
Attrition : usure et arrondissement des cailloux et des grains de roche lors du transport.
Retour en haut

B

Basalte : roche ignée, à grain fin, de couleur presque noire, formée à partir d’un type de lave assez coulant (par exemple à Hawaï).
Batholithe : Une grande intrusion de roche ignée, généralement du granite, formée profondément sous la surface de sorte que la roche s’est refroidie très lentement.
Plage : sédiments (cailloux, sable, boue) déposés par la mer le long du littoral.
Littage, plans de litage : stratification formée dans les roches sédimentaires lorsque le taux de dépôt des sédiments varie. Les limites des couches sont appelées plans de litage.
Charge de fond : gravier & sable transporté dans le lit d’une rivière par la traction et la saltation.
Météo biologique : dégradation des roches (voir altération) par l’action des bactéries, des plantes et des animaux.
Argile à blocs : mélange d’argile, de cailloux et de blocs déposés par les nappes glaciaires.
« Bombes » – volcaniques : morceaux de roche et/ou de lave projetés par un volcan lors d’une éruption.
Enfouissement : recouvrement d’un sédiment par des couches de plus en plus nombreuses, entraînant une compaction et une cimentation des grains.

Retour en haut

C

Calcite : Un minéral commun qui pétille avec un acide dilué et qui est le principal composant du calcaire. Chimiquement connu sous le nom de carbonate de calcium.
Carbonate de calcium : nom chimique du minéral calcite.
Cimentation :, les grains de sédiments cimentés sont collés ensemble (cimentés) par des minéraux déposés à partir de la solution dans les eaux souterraines, transformant les sédiments en roche.
Craie : un calcaire blanc presque entièrement constitué de plaquettes de calcite microscopiques (coccolithes) produites par des algues planctoniques.
Météo chimique : décomposition de la roche (voir météorisation) par réaction chimique avec l’air, l’eau et les acides dissous.
Clay : grains minéraux microscopiques formés par la météorisation chimique des roches – le principal composant de toute boue spongieuse !
Coal : roche sédimentaire constituée de matière végétale compressée et carbonisée. Un important « combustible fossile »
Gros grain : une roche dont les grains (cristaux ou particules de sédiments) ont grossièrement la taille d’un pois ou plus.
Coccolithes : plaquettes de calcite microscopiques formées par des algues microscopiques. Principal composant de la craie.
Colonnes : fissures qui forment de longs piliers (colonnes), souvent à six côtés, en raison de la contraction lors du refroidissement de certaines coulées de lave (par exemple, la Chaussée des Géants).
Compaction : processus où les grains de sédiments s’écrasent et se rapprochent les uns des autres pendant l’enfouissement.
Compression : processus où les roches sont écrasées par le poids de la roche sus-jacente, ou comprimées par d’énormes forces tectoniques, ce qui entraîne souvent des plis.
Conglomérat : roche formée principalement de cailloux ou de blocs rocheux qui se sont cimentés ensemble.
Plateau continental : région de mer relativement peu profonde (généralement moins de 200 m de profondeur) autour du bord d’un continent.
Contraction : rétrécissement résultant du refroidissement (par exemple dans les roches ignées).
Métamorphisme de contact : métamorphisme résultant de températures élevées à proximité d’une intrusion de magma chaud.
Coral : créatures marines simples qui construisent des structures de carbonate de calcium, formant parfois des récifs (par exemple, la Grande Barrière de Corail, en Australie).
Cratère : Creux ou dépression, généralement au sommet d’un volcan, mais parfois causé par l’impact de météorites.
Creep (grains de sédiments) : mouvement lent et glissant de petits cailloux le long de surfaces désertiques, dû aux impacts de grains de sable transportés par le vent.

Croisement : couches formées sur un angle (généralement autour de 20 degrés par rapport à l’horizontale) lorsque les sédiments sont déposés par l’eau courante ou le vent.
Croûte (de la Terre) : couche la plus externe (20 km d’épaisseur en moyenne) de la Terre composée de roches similaires à celles observées à la surface
Cristal : solide minéral à structure atonique régulière, ayant souvent une forme régulière et se fendant le long de surfaces planes et brillantes.
Cristallin (roche) : roche constituée de cristaux imbriqués. Les roches ignées et métamorphiques sont presque toutes cristallines, de même que les dépôts de sel.
Cristallisation : processus au cours duquel des cristaux solides se forment lors du refroidissement d’une roche en fusion (magma ou lave) ou de l’évaporation d’une solution (comme l’eau de mer).
Retour en haut

D

Déformation : où les foyers agissant sur les roches modifient leur forme par pliage, faille et recristallisation.
Delta : embouchure d’un fleuve où celui-ci se divise en de nombreux chenaux au fur et à mesure qu’il dépose des sédiments à la rencontre d’un lac ou de la mer (par exemple le Mississippi).
Dépôt : processus de décantation des grains de sédiments par l’eau ou le vent (généralement lorsque l’écoulement ralentit) ou la glace (lorsqu’elle fond).
Désert : région où les précipitations sont très faibles. La plupart des déserts sont chauds, comme le Sahara, mais il existe aussi des déserts froids.
Dyke : intrusion de roche ignée, formée lorsque le magma s’écoule vers la surface par des fissures ou des failles, coupant les couches rocheuses. Retour en haut de page

E

Séismes : secousses du sol provoquées par l’énergie libérée lorsque les roches situées de part et d’autre d’une faille se déplacent brusquement.
Éruption effusive : éruption volcanique au cours de laquelle de la lave chaude et coulante est produite, plutôt que de violentes explosions de cendres et de gaz.
Estuaire : Partie d’un fleuve soumise à la marée vers son embouchure (par exemple l’estuaire de la Tamise, au Royaume-Uni).
Érosion : dégradation et enlèvement de matériaux rocheux par l’eau courante, le vent ou la glace en mouvement. A ne pas confondre avec la météorisation !
Eruption (volcanique) : échappement de roche en fusion (magma) à la surface de la Terre. Une série d’éruptions (sur de nombreuses années) construit progressivement un volcan.
Évaporation : assèchement de l’eau de mer (généralement) dans les climats chauds et secs, laissant derrière elle des dépôts de sels minéraux cristallisés.

Exfoliation : processus d’altération où les couches superficielles de la roche se détachent un peu comme une peau morte !
Expansion : croissance du volume qui se produit lorsque la plupart des solides se réchauffent, mais aussi lorsque l’eau gèle pour former de la glace.
Éruption explosive : éruption volcanique où des magmas visqueux et riches en gaz éclatent sous forme d’explosions de matériaux pyroclastiques ( » bombes « , ponces et  » cendres « ).
Extrusion (ignée) : roches formées par des éruptions à la surface de la Terre (voir volcanique).
Retour en haut

F

Failles : fissures profondes causées par le mouvement de la roche lors des séismes. On observe souvent différents types de roches de chaque côté d’une faille.
Feldspath : un minéral commun aux roches ignées et à certaines roches métamorphiques.
Granulométrie fine : une roche dans laquelle les grains (cristaux ou particules de sédiments) sont trop petits pour être vus facilement sans une loupe.
Crue éclair : Inondation soudaine d’eau, souvent lourdement chargée de sédiments, produite par des orages soudains, en particulier dans les régions chaudes du désert.
Plaine d’inondation : fond de vallée plat dans lequel serpente une rivière, et qui peut être inondé de temps en temps après de fortes pluies.
Plis : courbure des couches rocheuses causée par la compression des roches, généralement dans le cadre de la construction des montagnes lorsque les plaques tectoniques entrent en collision.
Folié : texture « écrasée » commune dans les roches métamorphiques (par ex.g. schiste) où les cristaux de minéraux platineux comme le mica reposent dans la même direction.
Fossile : toute trace de vie passée conservée dans une roche (comprend les traces d’animaux & terriers ainsi que les coquilles, les peaux et les impressions de chair molle).
Fragmentaire (clastique) : composé de grains de sédiments (fragments ou clastes) produits par l’érosion de roches plus anciennes, et/ou de fragments de fossiles (par exemple, des coquilles).
Gel-dégel : processus d’altération où l’eau s’infiltre dans les fissures, gèle et se dilate, calant progressivement les fissures jusqu’à ce que la roche se brise.
Retour en haut

G

Gabbro : roche ignée de couleur sombre, à gros grains ; refroidie lentement dans de grandes intrusions (même composition chimique que le basalte).
Glacier, érosion glaciaire : un « fleuve » de glace qui se déplace lentement et qui érode rapidement les vallées profondes à cause des roches encastrées dans la base et les côtés du glacier.
Gneiss : roche métamorphique à gros grains présentant souvent une texture « en bande » due à la séparation des minéraux de couleur claire et de couleur foncée.

Grains (dans la roche) : cristaux minéraux ou particules de sédiments qui composent toutes les roches.
Granite : roche ignée gris clair ou rosâtre, à gros grains, refroidie lentement dans de grandes intrusions (même composition chimique que la pierre ponce).
Eau souterraine : eau piégée dans les interstices entre les grains des roches (généralement des roches sédimentaires) sous la surface. Voir aussi la porosité.
Retour en haut

H

Hydrolyse : processus d’altération où l’eau de pluie acide réagit lentement avec de nombreux minéraux communs formant des roches pour former de l’argile et des sels dissous.
Retour en haut

I

Instruction glaciaire : masse de glace couvrant une grande surface terrestre (comme au Groenland ou en Antarctique à l’heure actuelle).
Ignée, roche ignée : Formée à partir du magma , soit éructé par un volcan, soit refroidi sous terre dans une intrusion. (latin : ignis = feu).
Enchevêtrement : texture de roche où les grains (cristaux minéraux dans les roches ignées et métamorphiques) se verrouillent entre eux comme une mosaïque.
Intrusion (ignée) : corps de roche ignée qui s’est refroidi et cristallisé à partir de magma en profondeur (voir aussi les filons-couches, les dykes et les batholites).
Invertébrés : animaux sans colonne vertébrale (vers, mollusques, insectes, etc.).
Retour en haut

J

Joints : fissures (généralement verticales) dans la roche causées par le retrait ou la libération de la pression lorsque les roches situées au-dessus sont érodées.
Retour en haut

L

Lagon : une zone d’eau peu profonde entourée de bancs de sable ou de récifs. Les lagons tropicaux peuvent aussi avoir de petits « récifs en plaques » qui poussent en leur sein.
Lahar : une coulée de boue formée d’eau et de cendres volcaniques. Un risque majeur dans certaines régions du Japon, des Philippines, etc.
Glissement de terrain : terme général pour le mouvement de masse de matériaux rocheux en bas d’une pente (comprend les chutes de pierres, les glissements de terrain, les coulées de boue, etc.).
Glissement de terrain : mouvement de masse où les matériaux rocheux (souvent de l’argile) glissent en bas de la pente le long d’une surface de glissement définie (souvent légèrement incurvée).
Lava : roche en fusion (par exemple du basalte) éjectée d’un volcan. Voir aussi magma (qui n’est pas tout à fait la même chose !)
Calcaire : roche sédimentaire composée en grande partie de carbonate de calcium (pétille avec un acide dilué), généralement formée à partir de restes d’organismes vivants.
Lithosphère : couche externe de la Terre (manteau supérieur et croûte) qui se comporte comme un certain nombre de « plaques » rigides et mobiles. Voir aussi la tectonique des plaques.

Dérive littorale : déplacement de sédiments le long d’un rivage par l’action des vagues.
Retour en haut

M

Magma : roche fondue avec des gaz volcaniques dissous, sous la surface de la Terre.
Manteau : couche de roche chaude et dense située profondément sous la surface (d’environ 25 à 2500 km de profondeur). Assez chaude pour s’écouler lentement – voir la tectonique des plaques.
Mouvement de masse :tout mouvement descendant de roches ou de matériaux du sol sous l’effet de la gravité.
Marbre : roche métamorphique formée à partir de calcaire – pétille aussi avec de l’acide dilué.
Méandres (rivière) : coudes naturels formés lorsqu’une rivière traverse sa plaine d’inondation.
Granulométrie moyenne : roche dont les grains (cristaux ou particules de sédiments) sont suffisamment gros pour être vus à l’aveugle, mais plus petits que la taille d’un pois.
Auréole métamorphique : région autour d’une intrusion où le magma chaud a  » cuit  » et modifié les roches environnantes. Voir aussi métamorphisme.
Roche métamorphique : roche qui s’est recristallisée sous l’effet de la chaleur et/ou de la pression. Exemples : marbre, ardoise, schiste. Voir aussi métamorphisme.
Métamorphisme : processus de modification des roches (minéraux et texture) par la chaleur et/ou la pression (grec : meta = shange, morphos = apparence).
Mica : minéral d’aspect brillant et floconneux. Fréquent dans le granit et les roches métamorphiques comme le schiste et le gneiss.
Minéral : composé chimique naturel (par exemple, le carbonate de calcium), souvent avec une structure cristalline régulière. Les « blocs de construction » des roches.
Moraine : matériau rocheux transporté par un glacier ; déversé là où le glacier fond.
Coulée de boue : mouvement de masse du sol et de l’eau formé après une forte pluie. Les coulées de boue peuvent déplacer de gros rochers, des voitures, démolir des maisons. Voir aussi lahar.
Mudstone : une roche relativement tendre formée en grande partie d’argile fine. Le mudstone comprimé et floconneux est souvent appelé schiste.
Retour en haut

N

Faille normale : une faille (généralement verticale ou à angle raide) où la roche s’est déplacée vers le bas de la surface de la faille en raison des forces de tension.
Retour en haut

O

Oolithe : grain rond de carbonate de calcium formé par l’action de roulement des vagues dans une eau de mer chaude et très peu profonde. Voir aussi calcaire oolithique.
Calcaire oolithique : un calcaire avec des grains ronds (d’un mm ou plus de diamètre) appelés oolithes, formés par précipitation chimique dans de l’eau de mer chaude et peu profonde.

Oxydation : un processus d’altération où les minéraux riches en fer (généralement) réagissent avec l’air pour former des oxydes brun-rouille.
Retour en haut

P

Pahoehoe : (hawaïen) – une surface  » rugueuse  » formée lorsque la lave refroidie forme une  » peau  » qui se plisse et se tord lorsque la lave s’écoule en dessous d’elle.
Pebbles : fragments de roche (souvent arrondis) d’environ 1 à 10 cm.
Pétrole : pétrole brut (ainsi que le gaz de pétrole) occupant les espaces interstitiels de certaines roches sédimentaires. Un précieux « combustible fossile ».
Météorologie physique : décomposition mécanique des matériaux rocheux à la surface, par exemple sous l’effet des changements de température.
Lave en coussin : lave qui a fait éruption sous la mer, formant des formes caractéristiques de « coussin » au contact de l’eau froide.
Plancton : minuscules organismes vivants (plantes et animats) qui flottent dans les eaux de surface de la mer, dérivant au gré des courants.
Plaque, Tectonique des plaques : la tectonique des plaques décrit le mouvement lent des « plaques » rigides de la lithosphère dû au mouvement (convection) du manteau situé en dessous.
Playa (lac) : lac temporaire dans un désert chaud, qui peut s’assécher partiellement ou complètement, ce qui entraîne des dépôts de sel formés par évaporation.
Placage (glaciaire) : érosion de la roche à la base d’un glacier, la roche étant gelée dans la glace et emportée avec elle.
Poreux, porosité : roche (généralement sédimentaire) présentant des espaces entre les grains, généralement remplis par les eaux souterraines. La porosité mesure la quantité d’espace interstitiel.
Pumice : roche ignée très légère,  » mousseuse « , formée lors de l’éruption d’un magma riche en gaz, notamment lors d’éruptions explosives de magma visqueux.
Pyroclastique :Fragments de roche et de cendres volcaniques projetés par un volcan (grec : pyros = feu et klastos = fragment).
Coulée pyroclastique : flux dense de gaz chauds, de cendres volcaniques et de fragments de roches éjectés d’un volcan, qui peut descendre une pente à une vitesse de plus de 100 mph !
Retour en haut

Q

Quartz : minéral dur et résistant (gris/blanc/glace) dans le granit, de nombreuses roches métamorphiques et les grès. Dioxyde de silicium (SiO2).
Quartzite : Un grès très dur, généralement presque blanc, constitué de grains de quartz cimentés par du SiO2. Back to Top

R

Recristallisation : changement de forme minérale (par exemple, argile => mica) généralement dû à des réactions chimiques dans les roches au cours du métamorphisme. Aucune fusion n’est impliquée.

Récif : monticule ou banc rocheux, proche de la surface de la mer. De nombreux récifs sont construits par des organismes vivants tels que les coraux et les éponges.
Métamorphisme régional : métamorphisme des roches sur de grandes surfaces, résultant généralement à la fois de la chaleur et de la pression lors de la collision des plaques et de la formation des montagnes.
Faille inversée : faille où la roche a remonté la surface de la faille contre la roche de l’autre côté, suite à une compression tectonique.
Rhyolite : roche ignée à grain fin formée à partir d’un type de lave très visqueuse produite par certains volcans.
Vallée du rift : une grande vallée entre deux ensembles de failles normales opposées, résultant de forces de tension dans les roches. (par exemple, le rift est-africain).
Marques d’ondulation : marques laissées sur les surfaces de sable par l’action des vagues (ondulations symétriques) ou des courants (ondulations asymétriques).
Rock : toute partie solide de la Terre – les roches sont constituées de nombreux minéraux constitutifs, tels que le quartz et la calcite.
Chute de roches : déplacement en masse de roches depuis une falaise – exactement ce que cela dit !
Sel gemme : sel (chlorure de sodium), déposé à partir de l’eau de mer lors de son évaporation dans un climat chaud, et formant maintenant des couches de roches sédimentaires.
Rond : mot utilisé pour décrire les grains minéraux et les fragments de roches qui se sont usés par attrition pendant le transport.
Retour en haut

S

Sel : composé chimique (métallique) qui peut se dissoudre dans l’eau. Le sel naturel le plus courant dans l’eau de mer est le chlorure de sodium, NaCl.
Saltation : mouvement de rebondissement des grains de sable entraînés par le vent ou par l’eau courante (latin : saltare = sauter).
Sable : particules de sédiments de 0,1 à 2 mm de diamètre. La plupart des grains de sable sont constitués de quartz, un minéral très dur et chimiquement résistant.
Sable : roche sédimentaire à grain moyen, composée principalement de grains de sable cimentés entre eux.
Schiste : roche métamorphique qui présente une texture brillante, foliacée, à grain moyen, contenant souvent beaucoup de mica.
Tempête marine : pilier de roche, coupé de la terre par l’érosion des vagues. Exemples : Old Man of Hoy (Orkney), The Needles (Isle of Wight).
Sédiment : matériau déposé par l’eau, le vent ou la glace. Comprend les cailloux, le sable, la boue, les restes organiques (par exemple, les coquillages) et les sels laissés par l’évaporation.

Roche sédimentaire : toute roche constituée de grains de sédiments. Exemples : mudstone, grès, calcaire, sel gemme, charbon.
Shale : Du mudstone qui a été comprimé pour former une roche sédimentaire à grain fin, floconneuse et de couleur sombre.
Sill : une intrusion de roche ignée le long des plans de litage des couches rocheuses environnantes (plutôt que de les couper – voir dyke).
Slate : roche métamorphique formée par la compression et le chauffage du mudstone. Très utilisée pour les toitures car elle se fend facilement en feuilles.
Reptation des sols : mouvement de masse progressif vers le bas du sol sur les versants abrupts.
Solution (charge) : sels minéraux, dissous dans l’eau et transportés par les rivières jusqu’à la mer.
Solution (altération) : processus d’altération chimique où l’eau (généralement légèrement acide) dissout les matériaux rocheux, en particulier le calcaire.
Strates : couches de roche formées par le dépôt de sédiments (et parfois de lave et de matériaux pyroclastiques).
Faille à glissement : faille où une région de roche se déplace horizontalement devant une autre. Exemples : Faille de Great
Glen, Écosse, faille de San Andreas, Californie.
Suspension (charge) : fines particules (surtout de l’argile) entraînées par l’eau courante ou le vent ; elles finissent par se déposer dans des conditions plus calmes.
Synclinal : pli rocheux qui se bombe vers le bas ( » s’enfonce « ) en son milieu.
Retour en haut

T

Tectonique (forces) : forces qui étirent ou écrasent la croûte terrestre, et conduisent à des plis, des failles et à la formation de montagnes (grec : tekton = bâtisseur).
Plaques tectoniques : portions rigides de la lithosphère qui se déplacent constamment, exerçant des forces énormes dans la croûte terrestre. Voir la tectonique des plaques.
Tension : forces qui écartent les roches, entraînant des failles normales et des vallées de rift.
Texture (des roches) : décrit la taille des grains (grossiers/moyens/fins) , les formes (arrondies/angulaires) et les relations (par exemple cristallines/fragmentaires) dans les roches.
Faille de chevauchement : faille inverse à faible pente où une région (souvent grande) de roche a glissé vers le haut et sur une autre.
Traction (charge) : roulement et glissement de graviers, de cailloux et de blocs le long du lit d’une rivière (parfois du fond de la mer) par l’eau qui s’écoule.
Transport : déplacement de sédiments par l’eau, le vent ou la glace des glaciers.
Courants de turbidité : mélange d’eau et de sédiments formant un fluide dense qui peut descendre jusqu’au fond des océans à une vitesse surprenante ! Retour au haut de la page

U

Décalage : une limite où un ensemble de couches rocheuses en recoupe un autre, représentant un  » vide  » dans les temps géologiques où les roches ont été usées.
Soulèvement : lorsqu’une région est littéralement soulevée lorsque la croûte est comprimée par des forces tectoniques ou, parfois, suite à la fonte des calottes glaciaires. Back to Top

V

Event :Ouverture par laquelle la lave et les fragments de roche font éruption, généralement à l’intérieur d’un cratère volcanique.
Vésicules : bulles formées par les gaz volcaniques dans la lave, qui deviennent « gelées » lorsque la lave refroidit.
Viscueux, viscosité : « Visqueux » (haute viscosité) désigne des magmas épais comme de la mélasse (en plus) et qui se déplacent très lentement. Faible viscosité = coulant.
Vocano, volcanique : montagne en forme de cône (parfois !) formée par des éruptions de lave et/ou de pyroclastiques. Volcanique signifie « d’un volcan ».
Cendres volcaniques : fragments de roche et de pierre ponce projetés par les volcans lors d’éruptions explosives, Les plus fines particules sont transportées sur de longues distances par les vents.
Gaz volcaniques : les gaz, comme la vapeur d’eau et le dioxyde de carbone, sont dissous dans le magma sous terre, mais sont libérés à la surface lorsque la pression baisse.
Retour en haut de page

W

Plate-forme taillée par les vagues : zone plate de roche érodée par les vagues entre les marques de la marée haute et de la marée basse.
Météo : dégradation lente de la roche à la surface de la Terre, sous l’effet des précipitations climatiques et biologiques. Voir aussi Physique, Chimie, Biologie… Back to Top